ipad, un produit qui a du potentiel

Aujourd’hui, Apple a lancé son tant attendu iPad. La majorité du monde fut déçu de ce produit. Cependant, ce qu’il faut se mettre en tête, c’est que contrairement au MacBook, aux iPod et aux iPhone, l’iPad vise une clientèle totalement différente et beaucoup plus ciblée.

Apple iPad

Apple iPad

Premièrement, par le lancement de l’IPad, Apple a voulu prendre sa place dans la guerre des liseuses électronique et ainsi aller chercher son morceau de gâteau. À l’aide d’iTunes Store, Apple possède une plateforme qui a déjà fait ses preuves, et pourra prendre une importante part du marché.

Il est bon de savoir que les éditeurs de livres, particulièrement ceux qui éditent des livres éducatifs, voient d’un très bon œil l’arrivée d’Apple dans ce marché. Ces derniers souhaitent (sans non plus le crier sur tous les toits) la disparition des livres papier, non pas pour leur fibre écologique, mais simplement parce qu’un livre électronique ne peut être revendu à quelqu’un d’autre!

Deuxièmement, qu’on le veuille ou pas, l’iPad reste une plateforme très intéressante au rang professionnel. Grâce à son interface graphique ultra simple, il est facile de créer des applications spécialisées pour une compagnie. Même si le système d’exploitation est sensiblement le même que celui du iPhone, la taille de l’écran fait une différence, car il est possible d’afficher l’ensemble d’un dossier à l’écran, ce qui est beaucoup plus difficile à réaliser sur un écran d’iPhone.

Par exemple, dans des usines, l’iPad pourrait être un outil pratique pour le contrôle de production et les responsables du «Q.A.» (contrôle qualité), car l’information peut être saisie directement dans les systèmes informatisés, plutôt que de l’écrire sur du papier et devoir ensuite saisir l’information sur l’ordinateur.

De plus, l’interface du clavier est intégrée directement au système, et étant donné que l’écran est tactile (et supporte le « MultiTouch »), il n’y a donc pas de stylet à trainer (et à perdre…), et pas besoin d’ouvrir l’écran (dans le cas d’un portable). Et l’interface est adaptée à un usage tactile. Personnellement, je crois que c’est une des raisons de l’échec du Tablet PC, car ce dernier venait avec une installation de Windows for Tablet PC, c’est-à-dire un Windows standard avec un outil pour l’écriture manuscrite (avec un stylet).

Troisièment, l’iPad peut avoir une valeur intéressante au niveau des entreprises. Comme il peut être limité dans les fonctions, et que les programmes doivent passer par l’App Store, ou manuellement par le personnel de la gestionnaire informatique pour les programmes faits sur mesure. Ceci réduit énormément le risque d’installation à distance ou accidentelle de mouchards pour voler différents secrets industriels.

Et n’oubliez pas que, à 499 $ US, il est très abordable pour les compagnies. D’autant que l’entretien est très minime (Apple envoie les mises à jour par eux-mêmes, et pas besoin d’antivirus, anti-logiciel espion, etc.).

En résumé, l’iPad est un produit qui a beaucoup de potentiel. Cependant, pour un usage courant de « M. et Mme. » tout le monde, la perception de cet appareil est que c’est un iPhone/iPod touch géant avec aucune caméra. La taille de l’appareil par rapport à ce qu’il amène de nouveau n’est pas attrayante particulièrement pour une clientèle qui recherche des appareils les plus complets et les plus petits que possible. Pour d’autres personnes, cet appareil pourra éventuellement remplacer leur énorme pile de manuels scolaires en un seul petit appareil! Seul l’avenir nous dira si les industries et les gens auront su tirer le plein potentiel de l’iPad!

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>